FONDS DE DOTATION DU PÉRIGORD NOIR

Rencontre sur le mécénat culturel territorial
14 novembre à la Maison des Vins de Bergerac

Poursuivant sa campagne de sensibilisation, notamment en Aquitaine, le Fonds de dotation du Périgord Noir a organisé vendredi 14 novembre, à Bergerac, une Rencontre sur le mécénat culturel territorial. La manifestation s’est tenue à la Maison des Vins, avec le soutien de l’Interprofession des Vins de Bergerac et de Duras et du Crédit Agricole Charente Périgord, tous deux fidèles partenaires du Festival du Périgord Noir.

La réunion a débuté par une conférence proposée par Lucio GUERRATO, ancien ambassadeur de l’Union Européenne. Inspiré par le thème de la dernière édition du Festival du Périgord Noir, « Rêves d’Orient », Lucio GUERRATO, avec son indéniable talent de conteur, a évoqué la vie des odalisques, concubines et favorites dans le harem du Palais de Topkapi, résidence des sultans ottomans. Un lieu fascinant, intriguant, mais avant tout hautement politique, bien loin des fantasmes voluptueux imaginés par les occidentaux.

La rencontre s’est ensuite poursuivie par une table ronde sur le thème : « Le mécénat culturel, un enjeu pour développer la compétitivité ». Animé par Jean-Luc SOULÉ, président du Fonds de dotation et du Festival du Périgord Noir, le débat a réuni un plateau d’intervenants de qualité, personnalités du monde économique et politique régional : Paul-André BARRIAT, président de l’IVBD, maître Xavier DELSOL, avocat spécialiste du droit des associations, des fondations et du mécénat, Christophe FAUVEL, président de la CCI de la Dordogne et Jean-Pierre RAYNAUD, vice-président du Conseil Régional d’Aquitaine.

C7

À travers le prisme de leur fonction et de leurs responsabilités, les différents acteurs régionaux ont souligné l’importance de maintenir un dynamisme culturel sur le territoire pour en garantir sa vitalité. Saluant la création du Fonds de dotation du Périgord Noir et son implication en la matière, ils se sont engagés à le soutenir dans ses multiples initiatives, soit par le biais de partenariats, soit en relayant ses messages auprès des professionnels périgourdins (entreprises, agriculteurs, viticulteurs, etc.).

Maître DELSOL, pour sa part, a exposé de manière très complète les divers aspects et atouts du fonds de dotation, dispositif de mécénat souple et fiscalement attractif pour les donateurs qui séduit de nombreuses institutions culturelles et de plus en plus de collectivités.

Enfin, Jean-Luc SOULÉ, président du Fonds de dotation du Périgord Noir, a conclu la table ronde en rappelant les axes d’intérêt général fixés par les administrateurs du Fonds :

  • le soutien à la carrière de jeunes musiciens, au travers de sa production originale « Mamamouchi » pour laquelle quatre représentations viennent d’être signées en Turquie (Istanbul et Ankara).
  • le développement d’une solidarité musicale auprès des publics empêchés, notamment avec les journées pédagogiques du Bus de l’Orgue qui rayonne sur le département.
  • la valorisation des lieux patrimoniaux du Périgord avec des projets en cours, associant musique et patrimoine, dont l’un à destination d’un public de décideurs chinois.

Les invités ont pu ensuite échanger avec les intervenants avant de se retrouver, en toute convivialité, autour d’un cocktail et d’une dégustation de vins de Bergerac offerte par l’IVBD.