CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Atelier d’artiste…  

C’est par une pluvieuse journée de novembre que l’artiste Christine BOURCEY m’a accueillie dans son atelier, à Fleurines, un joli petit village de l’Oise en lisière des forêts domaniales de Senlis.
À peine le portail franchi, et en dépit de la grisaille automnale, je fus séduite par le charme du lieu : une fermette et ses dépendances, une pergola, quelques cabanons et un coquet jardin. Ça et là, des tables colorées ont été disposées sur la pelouse, invitant à une pause bucolique.
Après avoir longtemps rêvé et cherché l’endroit qui lui conviendrait, Christine a trouvé son bonheur en 2001, à quelques kilomètres de sa maison senlisienne. Après une petite année dédiée aux travaux de rénovation et d’aménagement, l’atelier de Christine était devenu sien, tout était à sa place pour en faire un lieu de travail, de partage et de rencontres.

L’atelier, un creuset
Lieu de solitude, de la musique compagne, lieu intemporel où l’être est parfois en adéquation avec lui même tout simplement, lieu de cette ouverture à un certain vide mental où l’acte de créer se niche, lieu du doute, de la perplexité, des évidences aussi, lieu de la foi. Christine BOURCEY

cbat8

cbat4L’atelier, très spacieux, présente un superbe volume ouvert sur deux niveaux, avec un toit chapelle de huit mètres de haut. L’artiste y peint ou modèle terre ou plâtre pour réaliser ses sculptures. Elle y expose également des toiles de très grands formats.

cbat5Au sol, Christine travaille longuement ses fonds. Un ingénieux système de poulies lui permet de manipuler ses toiles facilement. Les fonds étant composés de couches de couleurs successives, elle peut ainsi avancer sur deux oeuvres à la fois pendant leur phase de séchage. Christine fabrique elle-même ses peintures à base de pigments naturels.

2016-11-07-18-09-46La pergola, ouverte sur le jardin, accueille un lieu d’exposition permanent et un salon d’été. Christine y a installé quelques unes de ses créations. Une fois par an, en septembre, elle ouvre au public son atelier et le jardin en organisant une exposition collective. Elle y présente son travail et celui d’artistes invités dont elle apprécie la démarche créative. Les jours de vernissage, une formation de musiciens accompagne les visiteurs. L’événement est parrainé par le conseil régional des Hauts-de-France.

BIOGRAPHIE
Née en 1949 à Paris, Christine BOURCEY vit dans l’Oise (60). Diplômée de l’École Supérieure d’Arts Graphiques (ESAG) Met de Penninghen (Paris), elle a obtenu une licence d’arts plastiques en 71, suivi d’un Capes d’arts plastiques en 72. Elle démarre une carrière d’enseignante au collège de Louvres (95), puis rejoint le collège de Senlis à partir de 1977. Professeur d’arts plastiques, mère de famille, Christine BOURCEY poursuit néanmoins le dessin et la peinture à titre personnel et expose son travail pour la première fois en 1984, à Senlis. Depuis, les expositions, personnelles ou collectives, se succèdent très régulièrement, une à plusieurs par an, en galeries, salons, foires d’art contemporains, lieux privés ou culturels, en France comme l’étranger. En 2009, elle prend sa retraite d’enseignante et se consacre totalement à sa création : le dessin, la peinture et la sculpture, qu’elle a abordée il y a une vingtaine d’années. Sa principale source d’inspiration est l’Homme, sa destinée et le sens de son existence.

EN SAVOIR PLUS
http://www.christine-bourcey.com
Facebook : https://www.facebook.com/christine.bourcey
Twitter : @BOURCEY4

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Depuis le 21 octobre, la galerie À suivre accueille, avec sa nouvelle exposition Balades, une sélection d’oeuvres des artistes Christine BOURCEY, peintre et sculpteur, et Michel COSTE, plasticien.

v1

Aux cimaises, les toiles réalisées par Christine BOURCEY, aux teintes profondes et chaudes, répondent aux bolides de verre et de métal de Michel COSTE installés sur le sol en acier du lieu. Sur les plots voisinent les sculptures polychromes, en terre ou en vitrail, créées par les deux artistes. Nombreux étaient les visiteurs venus le soir du vernissage apprécier cette belle association de talents.

Une explosion de couleurs à découvrir, jusqu’au 15 janvier 2017, dans cette étonnante galerie d’art nichée au coeur d’un village corrézien, animée par Cathy MURAT depuis quatre ans.

v2

VENIR
Galerie À suivre : Grand’Rue. 19190 Beynat.
Ouverture : du lundi au vendredi, de 10h00 à 12h00 et de 15h00à 18h00, le week-end sur rendez-vous.
Web : Galerie-DART-A-Suivre
Pour en savoir plus sur la galerie À suivre, découvrez le portrait écrit par Caroline MOULÈNE, rédactrice du web-magazine Roche de Vic, en cliquant ici.

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Balades
21 octobre 2016 – 15 janvier 2017

La galerie d’art contemporain corrézienne À SUIVRE exposera, à partir du 21 octobre, les dernières réalisations, peintures et sculptures, de l’artiste Christine BOURCEY. Ses œuvres seront associées aux créations, motos et vitraux, de l’artiste Michel COSTE.

Les déesses de la féminité, imaginées par Christine BOURCEY, voyageront ainsi sur les bolides de verre réinventés par Michel COSTE, jusqu’au 15 janvier 2017.

VERNISSAGE
Balades : vendredi 21 octobre à partir de 18h00, en présence des artistes.
VENIR 
Galerie À SUIVRE : Grand’Rue (rue Jean Moulin). 19190 Beynat. Corrèze.
Téléphone : 05 55 85 50 71. Galeriste : Cathy MURAT.
Ouverture : du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00. Sur rendez-vous le week-end.
WebGalerie-DART-A-Suivre

PLUS D’INFORMATIONS SUR LES DEUX ARTISTES
-> Christine BOURCEY
-> Michel COSTE

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

« IMAGINAIRES » par le collectif  Christine BOURCEY

La maison de Christine BOURCEY et ses différentes dépendances sont le théâtre d’un parcours déambulatoire et artistique surprenant dans les Imaginaires. L’atelier, la véranda et la pergola accueillent les dernières créations de Christine BOURCEY, Scènes de genre contemporaines où les couleurs et matières se répondent par mimétisme.

À l’intérieur, les œuvres à base de formes organiques de Jean-Michel BARATHON CADELLE surprennent le regard du visiteur.

Dans les 1000 m2 de jardin, Brigitte TANSINI expose ses céramiques qui se distinguent par le volume, la terre, la matière et la couleur grâce à l’émaillage.

Les artistes seront accompagnés lors du week-end de vernissage, les 24 et 25 septembre, par le trio de musiciennes La Surprise.
Plusieurs démonstrations pédagogiques sont aussi prévues le mercredi avec les artistes pour que le public puisse aussi jouer avec ses Imaginaires.

Artistes présents : Jean-Michel Barathon Cadelle (sculpteur, céramiste), Catherine Biguet (pianiste), Christine Bourcey (peintre, sculpteur), Cécile Humbert (violoncelliste), Brigitte Tansini (céramiste), Aurélie Vasseur (violoniste)

Quand :  Trois week end. Les 24/25 septembre, les 01/02 et les 08/09 octobre 2016, de 15h30 à 18h30.

Où : Atelier, maison, dépendances et jardin de Christine BOURCEY. 14 rue de Saint Christophe. 60700 FLEURINES.

Présentation extraite de la plaquette Les Invitations d’artistes, événement annuel parrainé par le Conseil régional des HAUTS-DE-FRANCE.

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

L’ATELIER RP a le plaisir d’accueillir, parmi ses clients, l’artiste peintre et sculpteur Christine BOURCEY.

Installée dans l’Oise (60), Christine BOURCEY est née à Paris en 1949.
Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Arts Graphiques Met de Penninghen, Paris.
Professeur licenciée et certifiée d’Arts-Plastiques.
Depuis 1984, elle expose ses peintures et sculptures en France et à l’étranger. Son travail est présenté, de manière permanente, par la galerie Bénédicte GINIAUX à Bergerac.

La création de Christine BOURCEY se caractérise par des périodes successives bien distinctes mais qui ont toutes un lien entre elles. Sa maîtrise de différentes techniques la guide régulièrement vers l’exploration de nouvelles matières.

+ sur www.christine-bourcey.com

Ses tableaux et ses sculptures ne laissent pas de place à l’anecdote, Christine Bourcey vise l’essentiel : les figures n’ont pas de visage, c’est le port de la tête très noble et les lignes très élancées des corps qui l’intéressent.(…) La lumière et l’approche philosophique de la représentation d’une posture prennent une dimension poétique hors du temps. (…) Les hommes viennent bien d’un lieu précis mais ils semblent éternels. C’est le secret et la grâce de l’art. C’est celui de Christine Bourcey. Thierry Bruneau

La richesse chromatique dans la multiplicité de ses nuances tonales, compte autant sur le caractère suggestif du vide que sur une interprétation très personnelle du modèle. Cette conscience que Christine Bourcey partage avec le monde agreste se retrouve dans ses sculptures.(.. .) Respectueuses de la forme sans s’arrêter sur les détails, elles semblent habitées par la vie. Thierry Sznytka