FONDS DE DOTATION DU PÉRIGORD NOIR

La soirée Entrepreneurs du Fonds de dotation au Château de la Faye – Auriac-du-Périgord

Le 23 juin dernier, à l’aube de son troisième anniversaire, le Fonds de dotation du Périgord Noir organisait une soirée unique à destination des chefs d’entreprise du territoire, dans le très beau cadre patrimonial du Château de la Faye.

Engagé dans une démarche de sensibilisation auprès des acteurs économiques périgourdins depuis sa création, le Fonds de dotation souhaitait réunir et mobiliser, une nouvelle fois, prescripteurs et mécènes issus de la société civile autour de ses engagements et de ses objectifs futurs.

Au programme de la soirée

> Accueil par Jean-Luc SOULÉ, président du Festival et du Fonds de dotation du Périgord Noir et Vincent HAMELIN, administrateur du Fonds de dotation du Périgord Noir

> Visite du Château avec son propriétaire, Vincent HAMELIN

> Présentation de la démarche du Fonds de dotation par Jean-Luc SOULÉ et Vincent HAMELIN, avec Raymond HAMMEL, président directeur général du Groupe HAMMEL, Véronique IACIU, directrice artistique du Festival du Périgord Noir et David GOURVAT, Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Dordogne

> Concert d’instruments à vent par de jeunes musiciens liés au Fonds de dotation du Périgord Noir, sous la direction de David GOURVAT

> Dîner assis dans le parc du Château

Lors de son intervention, Jean-Luc SOULÉ, le président du Fonds de dotation, a évoqué le développement d’une démarche spécifique associant les entrepreneurs les plus dynamiques de Dordogne et de Nouvelle-Aquitaine. Un ensemble d’actions de relations publiques pourraient être envisagées pour les entreprises qui souhaiteraient rejoindre le Fonds en qualité de mécène.

> Communication : L’ATELIER

FONDS DE DOTATION DU PÉRIGORD NOIR

La Lettre d’Information du Fonds, édition hiver 2016/2017, vient de sortir 


AU SOMMAIRE

  • Les vœux du Président Jean-Luc SOULÉ
  • Reprise de l’oratorio San Giovanni BATTISTA au théâtre d’Herblay (78)
  • Bourses et subventions accordées par le Fonds en 2016
  • La Fondation TRANSDEV soutient le Fonds de dotation du Périgord Noir

->Pour consulter l’édition en ligne, cliquez ici.

-> Pour s’abonner à la Lettre d’information, cliquez .

-> Pour tout savoir sur le Fonds de dotation du Périgord Noir : www.fondsdedotationduperigordnoir.org

li-012017

FONDS DE DOTATION DU PÉRIGORD NOIR

PAROLES DE MÉCÈNES

Rencontre avec Yves GUIRAUD
Mélomane, passioné d’art et d’histoire et fidèle adhérent du Festival du Périgord Noir, Yves GUIRAUD fut l’un des premiers mécènes du Fonds de dotation du Périgord Noir.
Rencontré en Périgord, où il séjourne plusieurs mois par an, il revient sur les motivations qui l’ont amené à soutenir le Fonds dès sa création en 2014.

> Lire l’entretien complet sur le site du Fonds de dotation du Périgord Noir, en cliquant ici.

yg1

 

FONDS DE DOTATION DU PÉRIGORD NOIR

Entretien avec Alain MOULINIER, secrétaire général du Fonds de dotation du Périgord Noir

Périgourdin d’origine, engagé auprès du Festival du Périgord Noir dès sa création en 1983, secrétaire général du Fonds de dotation du Périgord Noir, Alain MOULINIER est convaincu que la culture est un réel facteur d’attractivité pour les territoires ruraux. Rencontré au cœur de l’été, pendant le Festival, il nous a accordé un moment pour répondre à nos questions et nous expliquer sa vision.

> Lire la suite de l’entretien sur le site du Fonds de dotation du Périgord Noir, en cliquant ici.

am2b

FONDS DE DOTATION DU PÉRIGORD NOIR

Entretien avec Iñaki Encina OYÓN, nouveau directeur musical de l’Académie de musique ancienne du Périgord Noir

Cette année, la direction musicale de l’Académie de Musique Ancienne du Périgord Noir a été confiée au chef d’orchestre Iñaki Encina OYÓN, entouré d’une nouvelle équipe pédagogique, dont le violoniste Johannes PRAMSOHLER. Il succède ainsi à Michel LAPLÉNIE qui a dirigé l’Académie depuis sa création en 2002.

Pendant une dizaine de jours, Iñaki Encina OYÓN et les professeurs ont fait travailler une trentaine de stagiaires internationaux, chanteurs et instrumentistes, pour monter l’oratorio « San Giovanni BATITSTA », du compositeur romain Alessandro STRADELLA, une œuvre du répertoire baroque (1675) peu connue du grand public.

Quelques heures avant la seconde représentation donnée en l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly, nous avons pu échanger avec Iñaki Encina autour de sa première expérience à la tête de l’Académie.

> Lire la suite de l’entretien sur le site du Fonds de dotation du Périgrod noir en cliquant ici 

ieo