CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Save the dates :  Invitations à l’atelier de Christine BOURCEY. 3 week-ends – 3 artistes !

Les 23 et 24 septembre, 30 septembre et 01 octobre, 07 et 08 octobre 2017 – de 15h00 à 18h30


Chaque automne, Christine BOURCEY, peintre et sculpteur, invite deux autres artistes à exposer à ses côtés dans son atelier, les dépendances et le jardin, à Fleurines, un  charmant village de l’Oise.
Pour l’édition 2017, les deux invités seront Michel COSTE, plasticien, et XKUZ, graffeur. Le thème de la rencontre sera « La rue dans tous ses états ».

Christine BOURCEY
Installée dans l’Oise depuis 1977, Christine BOURCEY présente depuis cette date ses huiles sur toile, sur bois et sur papier, ses sculptures en grès cuit patiné, plâtre armé patiné et bronze dans sa région, en France et à l’étranger. Des périodes distinctes s’enchaînent dans une logique cohérente, soutenue par une vision humaniste.
Diplômée de l’École Supérieure d’Arts Graphiques (ESAG) Met de Penninghen (Paris), elle a été professeur d’arts plastiques jusqu’en 2009, dans l’Oise, sans jamais cesser de mener sa carrière artistique en parallèle. Christine BOURCEY expose chaque année dans différentes régions de France et à l’étranger.
www.christine-bourcey.com

Michel COSTE
Artiste plasticien du Lot. Très éclectique, aux thèmes structurants avec la même constante : l’utilisation du verre plat coloré ouvragé en vitrail. Son registre va de la féminité à la mécanique « animale » des motos en passant par le monde musical, les sports de glisse et les sculptures lumineuses. S’étant révélé tardivement au monde artistique, Michel COSTE a néanmoins participé à de nombreux événements, comme le plus grand Salon d’art contemporain d’Occitanie à Colomiers (Toulouse) où il fut l’invité d’honneur en 2015.
www.cost-art.com

XKUZ
Natif de l’Oise, XKUZ réalise ses premiers tags en 1998, avant d’infiltrer la sphère du graff vers 2000. Graphiste, il crée des supports de communication dans le domaine de la musique. Régulièrement sollicité par l’association Wallspirit (promotion des arts urbains), il répond à des commandes de décoration et réalise des performances lors d’événements culturels. Il réalise également, occasionnellement, des ateliers d’initiation à la pratique du graffiti. Une activité qui lui permettra de figurer parmi les 15 finalistes du prix de l’audace artistique et culturelle 2016. XKUZ expose désormais ses toiles et ses sérigraphies en solo. En décembre 2015, lors de l’événement Heterogeneous Mixture à L’Espace Matisse de Creil, puis au Salon d’art contemporain de Senlis, où il remporte le prix de la création Adais.
http://xkuz.net

VERNISSAGE : samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017 de 15h à 18h30.
L’artiste XKUZ réalisera une performance, en créant un graff sur un véhicule dans le jardin. Chaque artiste sera présent pour expliquer son travail et ses techniques.
Deux musiciens animeront ce week-end : Mathias Wallerand, saxophoniste, et Alexandre Herer, pianiste.

VENIR 23 et 24 septembre, 30 septembre et 01 octobre, 07 et 08 octobre 2017
De 15h00 à 18h30 : Atelier, dépendances et jardin de Christine BOURCEY
14 rue de Saint Christophe – 60700 FLEURINES. Téléphone : 06 24 82 20 62.

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Exposition HUMANITÉ  : prolongation ! 

Le service culturel de Margny-Lès-Compiègne (Oise) a décidé de prolonger la très belle exposition consacrée aux œuvres de Christine BOURCEY (peintures, sculptures, croquis et livres), autour du thème HUMANITÉ.
Face au succès rencontré par l’événement, la clôture aura finalement lieu le samedi 04 mars 2017, et non le samedi 25  février comme annoncé précédemment.
 
> Samedi 25 février, à partir de 18h00, sera donnée une lecture, par la conteuse Sylvie COURCOUX, de quelques nouvelles écrites par Christine BOURCEY, extraites de son ouvrage « Le sable rouge mange la lune ».
>VENIR : Médiathèque Jean MOULIN. 70 rue Aimé DENNEL. 60280 MARGNY-LÈS-COMPIÈGNE. Ouverture : mardi : 14h00 à 18h00 – mercredi : 10h00 à 12h00 et 14h00 à 18h00 – vendredi : 14h00 à 18h00 – samedi : 10h00 à 17h00. Téléphone : 03 44 36 31 55
À ne pas manquer ! 
 christine-bourcey-devant-le-chemin-de-vie-gres-cuits-et-bois-patines

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Derniers jours pour visiter la superbe exposition consacrée à Christine BOURCEY !

Samedi 25 février prendra fin l’exposition HUMANITÉ qui a réuni une cinquantaine d’œuvres, peintures, sculptures, croquis et livres d’art, réalisés par Christine BOURCEY entre 1997 et 2012.
Installées dans la belle médiathèque Jean Moulin de Margny-Lès-Compiègne, les créations de l’artiste traduisent la puissance émotionnelle de ses rencontres avec d’autres ethnies. L’homme et sa destinée est une source inépuisable d’inspiration pour Christine BOURCEY qui nous dévoile, en filigrane, son intime réflexion sur le sens de la vie.

Pour la clôture de l’exposition, Christine BOURCEY a invité  la conteuse Sylvie COURCOUX à lire quelques nouvelles extraites du livre « Le sable rouge mange la lune », écrit par l’artiste à la suite de ses séjours en Afrique.

Pour ceux qui n’ont pas pu ou ne pourront pas se rendre à la médiathèque Jean Moulin de Margny-Lès-Compiègne (60), découvrez le reportage tourné le jour du vernissage !

> Vidéo sur You Tube : https://youtu.be/cxmT-Oe-Tnk

Exposition « HUMANITÉ ». Du 31 janvier au 25 février 2017
Médiathèque Jean Moulin. 70 rue Aimé Dennel – 60280 Margny-lès-Compiègne.
http://www.christine-bourcey.com

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Arts Magazine International – Février 2017

À découvrir : un très bel article, de quatre pages, consacré à Christine BOURCEY et son exposition HUMANITÉ dans le dernier numéro du magazine d’art, ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL, pages 44 à 47. En relais : une mention dans l’Agenda en page 87.

L’ATELIER remercie la rédaction du magazine pour cette superbe publication, illustrée de nombreuses photos des œuvres de l’artiste.

  • Plus d’information sur l’exposition à lire sur le communiqué de presse : ici
  • Vernissage :  samedi 4 février à partir de 17h30 à la Médiathèque Jean Moulin de Margny-Lès-Compiègne.


CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

HUMANITÉ
Exposition
Peintures – Croquis – 
Sculptures

du 31 janvier au 25 février 2017
Margny-Lès-Compiègne. Oise


Organisée à l’initiative de la mairie de Margny-Lès-Compiègne et de son service culturel, l’exposition HUMANITÉ présentera, à la médiathèque Jean MOULIN, une large sélection des œuvres de l’artiste isarienne Christine BOURCEY.

Du 31 janvier au 25 février 2017, sera ainsi réunie pour l’événement une cinquantaine de créations, peintures (huile sur toile ou sur bois), sculptures (grès et bronze) et croquis réalisés entre 1997 et 2012 autour de « l’humain », dont l’artiste suggère le champ infini des émotions.

Christine BOURCEY nous livre ici, de manière subtile et épurée, sa vision symbolique de l’homme, avec ses fragilités et ses travers, ses peurs et ses doutes mais aussi, son courage et sa ténacité.

christine-bourcey

VERNISSAGE
Samedi 04 février 2017, à partir de 17h30, avec lecture de textes poétiques écrits par Ghislaine BRICOUT, Franck COPPIN et Anick BAULARD autour des oeuvres de Christine BOURCEY.

CLÔTURE
Samedi 25 février 2017, à partir de 18h00, lecture par la conteuse Sylvie COURCOUX de nouvelles extraites du livre « Le sable rouge mange la Lune » écrit par Christine BOURCEY.

VENIR
Médiathèque Jean MOULIN. 70 rue Aimé DENNEL. 60280 MARGNY-LÈS-COMPIÈGNE
Ouverture : mardi : 14h00 à 18h00 – mercredi : 10h00 à 12h00 et 14h00 à 18h00 – vendredi : 14h00 à 18h00 – samedi : 10h00 à 17h00. Téléphone : 03 44 36 31 55.

> http://www.christine-bourcey.com
> Téléchargez le communiqué de presse ici

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

Atelier d’artiste…  

C’est par une pluvieuse journée de novembre que l’artiste Christine BOURCEY m’a accueillie dans son atelier, à Fleurines, un joli petit village de l’Oise en lisière des forêts domaniales de Senlis.
À peine le portail franchi, et en dépit de la grisaille automnale, je fus séduite par le charme du lieu : une fermette et ses dépendances, une pergola, quelques cabanons et un coquet jardin. Ça et là, des tables colorées ont été disposées sur la pelouse, invitant à une pause bucolique.
Après avoir longtemps rêvé et cherché l’endroit qui lui conviendrait, Christine a trouvé son bonheur en 2001, à quelques kilomètres de sa maison senlisienne. Après une petite année dédiée aux travaux de rénovation et d’aménagement, l’atelier de Christine était devenu sien, tout était à sa place pour en faire un lieu de travail, de partage et de rencontres.

L’atelier, un creuset
Lieu de solitude, de la musique compagne, lieu intemporel où l’être est parfois en adéquation avec lui même tout simplement, lieu de cette ouverture à un certain vide mental où l’acte de créer se niche, lieu du doute, de la perplexité, des évidences aussi, lieu de la foi. Christine BOURCEY

cbat8

cbat4L’atelier, très spacieux, présente un superbe volume ouvert sur deux niveaux, avec un toit chapelle de huit mètres de haut. L’artiste y peint ou modèle terre ou plâtre pour réaliser ses sculptures. Elle y expose également des toiles de très grands formats.

cbat5Au sol, Christine travaille longuement ses fonds. Un ingénieux système de poulies lui permet de manipuler ses toiles facilement. Les fonds étant composés de couches de couleurs successives, elle peut ainsi avancer sur deux oeuvres à la fois pendant leur phase de séchage. Christine fabrique elle-même ses peintures à base de pigments naturels.

2016-11-07-18-09-46La pergola, ouverte sur le jardin, accueille un lieu d’exposition permanent et un salon d’été. Christine y a installé quelques unes de ses créations. Une fois par an, en septembre, elle ouvre au public son atelier et le jardin en organisant une exposition collective. Elle y présente son travail et celui d’artistes invités dont elle apprécie la démarche créative. Les jours de vernissage, une formation de musiciens accompagne les visiteurs. L’événement est parrainé par le conseil régional des Hauts-de-France.

BIOGRAPHIE
Née en 1949 à Paris, Christine BOURCEY vit dans l’Oise (60). Diplômée de l’École Supérieure d’Arts Graphiques (ESAG) Met de Penninghen (Paris), elle a obtenu une licence d’arts plastiques en 71, suivi d’un Capes d’arts plastiques en 72. Elle démarre une carrière d’enseignante au collège de Louvres (95), puis rejoint le collège de Senlis à partir de 1977. Professeur d’arts plastiques, mère de famille, Christine BOURCEY poursuit néanmoins le dessin et la peinture à titre personnel et expose son travail pour la première fois en 1984, à Senlis. Depuis, les expositions, personnelles ou collectives, se succèdent très régulièrement, une à plusieurs par an, en galeries, salons, foires d’art contemporains, lieux privés ou culturels, en France comme l’étranger. En 2009, elle prend sa retraite d’enseignante et se consacre totalement à sa création : le dessin, la peinture et la sculpture, qu’elle a abordée il y a une vingtaine d’années. Sa principale source d’inspiration est l’Homme, sa destinée et le sens de son existence.

EN SAVOIR PLUS
http://www.christine-bourcey.com
Facebook : https://www.facebook.com/christine.bourcey
Twitter : @BOURCEY4

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

« IMAGINAIRES » par le collectif  Christine BOURCEY

La maison de Christine BOURCEY et ses différentes dépendances sont le théâtre d’un parcours déambulatoire et artistique surprenant dans les Imaginaires. L’atelier, la véranda et la pergola accueillent les dernières créations de Christine BOURCEY, Scènes de genre contemporaines où les couleurs et matières se répondent par mimétisme.

À l’intérieur, les œuvres à base de formes organiques de Jean-Michel BARATHON CADELLE surprennent le regard du visiteur.

Dans les 1000 m2 de jardin, Brigitte TANSINI expose ses céramiques qui se distinguent par le volume, la terre, la matière et la couleur grâce à l’émaillage.

Les artistes seront accompagnés lors du week-end de vernissage, les 24 et 25 septembre, par le trio de musiciennes La Surprise.
Plusieurs démonstrations pédagogiques sont aussi prévues le mercredi avec les artistes pour que le public puisse aussi jouer avec ses Imaginaires.

Artistes présents : Jean-Michel Barathon Cadelle (sculpteur, céramiste), Catherine Biguet (pianiste), Christine Bourcey (peintre, sculpteur), Cécile Humbert (violoncelliste), Brigitte Tansini (céramiste), Aurélie Vasseur (violoniste)

Quand :  Trois week end. Les 24/25 septembre, les 01/02 et les 08/09 octobre 2016, de 15h30 à 18h30.

Où : Atelier, maison, dépendances et jardin de Christine BOURCEY. 14 rue de Saint Christophe. 60700 FLEURINES.

Présentation extraite de la plaquette Les Invitations d’artistes, événement annuel parrainé par le Conseil régional des HAUTS-DE-FRANCE.

CHRISTINE BOURCEY, PEINTRE ET SCULPTEUR

L’ATELIER RP a le plaisir d’accueillir, parmi ses clients, l’artiste peintre et sculpteur Christine BOURCEY.

Installée dans l’Oise (60), Christine BOURCEY est née à Paris en 1949.
Diplômée de l’Ecole Supérieure d’Arts Graphiques Met de Penninghen, Paris.
Professeur licenciée et certifiée d’Arts-Plastiques.
Depuis 1984, elle expose ses peintures et sculptures en France et à l’étranger. Son travail est présenté, de manière permanente, par la galerie Bénédicte GINIAUX à Bergerac.

La création de Christine BOURCEY se caractérise par des périodes successives bien distinctes mais qui ont toutes un lien entre elles. Sa maîtrise de différentes techniques la guide régulièrement vers l’exploration de nouvelles matières.

+ sur www.christine-bourcey.com

Ses tableaux et ses sculptures ne laissent pas de place à l’anecdote, Christine Bourcey vise l’essentiel : les figures n’ont pas de visage, c’est le port de la tête très noble et les lignes très élancées des corps qui l’intéressent.(…) La lumière et l’approche philosophique de la représentation d’une posture prennent une dimension poétique hors du temps. (…) Les hommes viennent bien d’un lieu précis mais ils semblent éternels. C’est le secret et la grâce de l’art. C’est celui de Christine Bourcey. Thierry Bruneau

La richesse chromatique dans la multiplicité de ses nuances tonales, compte autant sur le caractère suggestif du vide que sur une interprétation très personnelle du modèle. Cette conscience que Christine Bourcey partage avec le monde agreste se retrouve dans ses sculptures.(.. .) Respectueuses de la forme sans s’arrêter sur les détails, elles semblent habitées par la vie. Thierry Sznytka